Rechercher

La cabane à la maison : Créativité et plaisir refuge, l'idéal pour faire face à l'ennui des petits

Faire une cabane est un plaisir de l’enfance. Mais c’est bien plus que cela… Les avantages qu’en retirent nos petits sont nombreux ! Assez pour que l’on accepte sans sourciller le bazar qui va en découler….


Cela peut paraître étrange que les enfants aient des envies de cabanes, refuge à leur taille au cœur d’un confinement… Pourtant la cabane offre un plus à la maison ou à l’appartement : Elle est est à la taille de l’enfant !


La cabane comme symbole maternel et paternel





  • Une symbolique maternelle tournée vers l’intériorité et la sécurité (émotionnelle)

Les contours de cet abri de fortune sont tout proches de l’enfant qui peut se blottir dans ce cocon, fait des coussins du salon, de couvertures, de bric et de broc trouvés ça et là. De là à y voir une reconstruction du ventre ou des bras de maman, il n’y a qu’un pas. Et quoi de plus rassurant pour nos enfants, en cette période de stress, que de retrouver le confort et la sécurité ressentis lors de la toute petite enfance ! En cela elle renvoie à la symbolique maternelle (attention cela ne signifie pas forcément à la mère) en ce qu’elle recèle de sentiment de protection !



  • Une symbolique paternelle de force et de coopération sociale

Et la symbolique paternelle ? Si l’on apparente la symbolique paternelle à ce qu’elle a de force et d’ouverture vers le travail collaboratif, on comprendra pourquoi l’enfant prend une grande satisfaction et une belle fierté à partager ce temps de construction avec sa fratrie ou ses parents. De plus, il éprouvera du plaisir à faire visiter le résultat, symbole de sa force créative (et parfois physique vu le nombre de meubles déplacés pour l’occasion).


Protection émotionnelle et construction collective quoi de mieux pour répondre aux manques de nos petits durant le confinement ! Voilà de quoi nous donner envie de déplacer nous même les meubles du salon.


Créativité et imagination : un développement des compétences de l'enfant


Cependant il y a une autre plus-value intéressante pour nos petits dans ce jeu qui est décidément bien utile à son développement et son bien-être : Le développement de l’imagination et de la créativité.






La créativité nécessaire à la construction de cette belle cabane à la maison va permettre à votre enfant de développer 2 formes de pensée :

  • Une pensée appelée divergente qui permet à vos enfants d’inventer et de trouver des solutions aux problèmes qui se posent (ex : si la couverture peut me servir de toit et qu’elle ne tient pas , je vais l’attacher ou la lester, la coincer, la remplacer….)

  • Une pensée convergente qui nécessite d’aller réorganiser toutes les informations à sa disposition au fur et à mesure que de nouvelles informations sont mises en évidence par la situation (les coussins ne tiennent pas debout si je pose quelque chose dessus, certains objets ne sont pas assez résistants pour supporter du poids…)


Et pour finir, une fois la cabane prête, c’est un formidable espace de jeu pour imaginer des histoires, jouer à faire semblant de… Autant de scénarios dans lesquels ils jouent un rôle souvent héroïque qui leur permet d’affronter leurs peurs et développer leur confiance en eux.



Si avec tout cela vous n’êtes pas encore en train de pousser les meubles et chercher avec votre petit le meilleur endroit pour une cabane…...



Merci à Cécile Jaffrézic pour les photos prises au moment de la construction de la cabane de ses enfants!

18 vues

2017 crée par Isabelle Pénin Question de famille avec WIX.com       

Logo Fanny Poussier et Patrice Aubry

Crédit photos Virginie Joncourt et Maureen Le Bouhart